***

BULLETIN D'INFORMATION

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

ENCOURAGEMENTS A ISRAËL, CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE


Retour page d'accueil

LE TEMPS DE LA DÉTRESSE POUR JACOB

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

Articles publiés sur le — TIMES OF ISRAËL

*  *  *

Préambule

Chers amis, ce bulletin est un extrait d’une étude approfondie sur l’avenir d’Israël et son rôle dans le plan de D.ieu. Nous pensons qu’il sera utile à beaucoup et qu’il répondra aux questions les plus couramment posées. Nous restons à la disposition de chacun pour répondre plus amplement sur ce sujet, bonne lecture et que l’Eternel vous bénisse.

*  *  *

« Hélas ! que cette journée est grande ! il n’y en a point de semblable ; et c’est le temps de la détresse pour Jacob, mais il en sera sauvé » — Jér. 30 : 7.

L’expression « détresse pour Jacob » ne se trouve qu’une seule fois dans la Bible, En Jérémie 30, le prophète encourage Israël avec un message de Jéhovah concernant sa délivrance et sa condition glorieuse dans le futur. Pendant le grand jour de colère et de jugement de D.ieu contre les nations, Il délivrera Israël du joug qui lui est infligé (vs. 4-11).

Le commencement de ce jour coïncide avec le début de l’Âge millénaire en 1874, la détresse destructrice de ce jour sur les nations débuta en 1914 (Dan. 12 : 1), avec le commencement de la première Guerre mondiale.

La condition déchue d’Israël était incurable sous la Loi et, à cause de ses iniquités, D.ieu le châtia ; mais Il le rétablira dans Sa grâce et guérira les cruelles blessures qu’Il lui a infligées à cause de ses péchés, et punira ses ennemis qui le persécutèrent (vs 12-17).

Il rebâtira Israël en tant que Son peuple (vs 18-22 ; comp. Amos 9 : 11). Pendant le grand Temps de Détresse, la grande colère de D.ieu ne prendra complètement fin que lorsque Ses desseins importants auront été accomplis, Son peuple méditera sur ce sujet (vs 23, 24).

Jéhovah deviendra le D.ieu de toutes les familles d’Israël ; elles seront Son peuple comme aboutissement de leurs relations d’alliance (Jér. 31 : 1-6).

D.ieu montrera Sa miséricorde vis-à-vis des dix tribus repentantes d’Israël (Éphraïm, Jér. 31 : 18-22) et vis-à-vis des deux tribus repentantes (Juda, vs 23-26), et transformera leur chagrin en joie. Il rétablira les douze tribus d’Israël à leur héritage terrestre, rendant chacun responsable uniquement de ses propres transgressions (vs 27-30). Il fera une Nouvelle Alliance avec eux, parce qu’Il écrira Sa loi dans leur cœur, si bien que tous Le connaîtront ; et Il pardonnera leurs péchés (vs 31-34). Israël demeurera à jamais le peuple de D.ieu ; et Jérusalem, reconstruite comme ville sainte, ne sera plus jamais arrachée ni renversée (vs 35-40).

PREMIÈRE PHASE DE LA DÉTRESSE POUR JACOB

La première phase de la Détresse pour Jacob commença en 1881, alors que le peuple juif, à de très rares exceptions près, était encore en exil dans différents pays des nations. Ils avaient expérimenté 1845 années de faveur depuis la mort de Jacob jusqu’au Messie, au printemps de l’an 33 ap. Après cela vint leur « double », ou période de défaveur, de 1845 années aussi (Zach. 9 : 9, 12) qui prit fin au printemps de 1878.

À partir de ce moment-là, la faveur de D.ieu commença à revenir sur Israël (És. 40 : 1, 2). Ce fut en 1878 que Delitzsch commença à faire circuler son Nouveau Testament hébreu et que Disraeli, un Juif, alors Premier Ministre d’Angleterre, influença le Congrès des Nations de Berlin pour accorder à l’Angleterre un protectorat général sur les provinces asiatiques de Turquie, incluant la Palestine ; et le gouvernement turc modifia ses lois concernant les étrangers, ce qui améliora les conditions des Juifs résidant alors en Palestine et ouvrit aussi partiellement la porte à d’autres pour se fixer là, avec le privilège de posséder des biens immobiliers.

En 1878, après que « le temps fixé » d’Israël eut été accompli (És. 40 : 1, 2, marge) et qu’il eut souffert « le double pour tous ses péchés » D.ieu fit que Son peuple commença à être réconforté, à la fois dans les domaines religieux et séculier.

Davantage que cela fut nécessaire pour les ramener de nouveau vers leur patrie, comme préparation à l’établissement du Royaume de D.ieu sur terre. D.ieu a accompli cela par ce que les Écritures nomment des « pêcheurs » et « chasseurs » (Jér. 16 : 14-16).

Les « pêcheurs » sont ceux qui utilisent l’appât alléchant du Sionisme, pour attirer les Juifs vers leur patrie. Ce travail débuta en 1882, avec Léo Pinsker, le précurseur du Dr Theodor Herzl. Des hommes d’état apportant leur concours, les combattants juifs et aussi beaucoup de chrétiens ont fait beaucoup et cherchent à faire davantage pour encourager les Juifs à retourner dans leur patrie.

Les « chasseurs » sont ceux qui poursuivent pour détruire. Eux aussi ont causé le retour d’une multitude de Juifs vers leur patrie. En 1878 éclata une féroce persécution en Roumanie et en Galice, et en particulier en Russie qui vota en 1881 les Lois de Mai dont le résultat fut de cruelles persécutions continues dans différents pays d’Europe.

Dans beaucoup de régions, les pogroms prirent naissance et des atrocités inexprimables furent perpétrées contre les Juifs, particulièrement pendant les deux phases de la Guerre mondiale. La « chasse » continue encore dans certains pays, bien que ce ne soit pas à une aussi grande échelle et avec moins de persécutions extérieures. Au moyen de « ce temps de la détresse pour Jacob » D.ieu accomplit Ses desseins pour Israël.

ISRAËL RASSEMBLÉ COMPREND TOUTES LES 12 TRIBUS

En promettant de rassembler les enfants d’Israël, D.ieu ne faisait pas seulement allusion aux dix tribus (appelées quelquefois Israël, Éphraïm) comme distinctes des deux (appelées quelquefois Juda), mais plutôt à l’ensemble des douze tribus, car les douze tribus étaient représentées dans « les brebis perdues de la maison d’Israël », maison qui fut rejetée en l’an 33.

La prophétie d’Ésaïe 11 : 11, 12 indique clairement l’ensemble des douze tribus, car à la fois les dix tribus en tant qu’Israël, et les deux tribus en tant que Juda, sont désignées : « Et il arrivera, en ce jour-là [ce même « jour » — « le temps de la détresse pour Jacob » — mentionné en Jér. 30 : 7], que le Seigneur mettra sa main encore une seconde fois [comme Il l’a fait la première fois, à la fin de la captivité en Babylone] pour acquérir le résidu de son peuple... Et il élèvera un étendard devant les nations, et rassemblera les exilés d’Israël, et réunira les dispersés de Juda des quatre bouts de la terre ».

Ce rassemblement s'effectue depuis 1878, mais n’avait jamais eu lieu auparavant, puisqu’avant leur dispersion, les douze tribus n’avaient jamais été éparpillées aux quatre coins de la terre. Aussi, en Ézéch. 36 : 22, 24, D.ieu parle de l’ensemble des douze tribus sous le nom d’Israël, quand Il dit : « C’est pourquoi, dis à la maison d’Israël... je vous prendrai d’entre les nations, et je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous amènerai sur votre terre ».

Ce rassemblement devait précéder la fin complète des nations de Gentils dans lesquelles D.ieu les avait dispersés (Jér. 30 : 10, 11 ; 46 : 27, 28) et devait provenir de toutes parts, pour faire d’eux « une seule nation dans le pays sur les montagnes d’Israël... et ils habiteront dans le pays... à toujours » (Ézéch. 37 : 21, 22, 25).

LA SECONDE PHASE DE LA DÉTRESSE POUR JACOB

GOG ET MAGOG

Pendant la première phase de la Détresse pour Jacob — « en ce jour », D.ieu a brisé peu à peu le joug européen de dessus le cou d’Israël (Jér. 30 : 8), et les liens et les restrictions qui les attachaient à l’Europe ont été peu à peu défaits et rompus.

Mais il y a aussi une seconde phase à la Détresse pour Jacob, comme « d’un coup final » et comme « d’une nouvelle vague d’angoisse... la dernière phase de la bataille du grand jour ». La seconde phase de la Détresse pour Jacob se produit à la fin de la période d’Anarchie mondiale. Elle est décrite en Ézéch. 38 et 39. La richesse et la prospérité croissantes d’Israël rassemblé éveilleront la convoitise des nations européennes, asiatiques et africaines, et cela sera fortement accentué dans leurs restes anarchistes.

Ceux-ci feront venir sur Israël l’étape finale, la seconde phase de la Détresse pour Jacob, la dernière lie de la coupe de douleurs d’Israël.

Gog représente les conducteurs des nations en tant qu’ennemis du peuple de D.ieu, et Magog représente ceux qui sont conduits dans ces nations, comme ennemis du peuple de D.ieu.

Ces pillards anarchistes, tels qu’ils sont décrits en Ézéch. 38 et 39, Zach. 12 : 1-9 et 14 : 1-3, affligeront douloureusement Israël dans la seconde, et dernière phase de la Détresse pour Jacob. Le châtiment final d’Israël à cause de son incroyance et la défaite miraculeuse de ses ennemis à la fin « de la Détresse pour Jacob » lui ouvriront finalement les yeux.

Alors, « ils serviront l’ÉTERNEL, leur D.ieu, et David, leur roi, lequel je leur susciterai » (Jér. 30 : 9). « Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le Libérateur viendra de Sion ; il détournera de Jacob l’impiété. Et c’est là l’alliance de ma part pour eux, lorsque j’ôterai leurs péchés ».

Le règne de justice de l’Éternel sur terre sera établi en premier en Israël, parmi les Juifs rassemblés et convertis non pas au christianisme mais aux règles du Royaume tant attendu.

Ils salueront avec joie leurs patriarches ressuscités, et seront grandement bénis par leur autorité bienfaisante. Ensuite, un peu plus tard, les nations des Gentils, brisées, épuisées et perdues par les malheurs du Temps de Détresse, seront instruites des grandes bénédictions dont jouira Israël, et désireront les mêmes faveurs pour elles-mêmes.

En réponse à leurs humbles demandes d’aide, le Royaume avec ses arrangements sera établi tour à tour dans chaque nation, jusqu’à ce qu’il devienne un empire universel. Ceci sera accompli sous la Nouvelle Alliance d’Israël, décrite en Jér. 31 : 31-34, pour le relèvement de « toutes les familles de la terre ». Que toute la terre, et particulièrement Israël, se réjouisse des grandes bénédictions à venir, maintenant à portée de la main.

La promesse est certaine. D.ieu Lui-même a promis et, avec bienveillance, a lié Sa promesse par un serment pour que nous « ayons une ferme consolation ». La bataille du grand jour de notre D.ieu Tout-Puissant prépare le monde entier pour le nouveau jour et son œuvre prodigieuse de restitution ; et le Temps de la Détresse pour Jacob prépare la semence de Jacob pour leur part.

Bien que cette heure de veille soit pleine de nuées et d’obscurité profonde (Joël 2 : 1-3), rendons grâces à D.ieu pour Sa merveilleuse assurance que l’œuvre de destruction « sera abrégée », et que, immédiatement après, le glorieux Soleil de Justice commencera à briller (Mal. 4 : 1, 2) « La terre [la vieille structure sociale actuelle, basée sur l’égoïsme]… est ébranlée deçà et delà comme une cabane... elle tombera et ne se relèvera pas » (És. 24 : 19, 20).

Le grand Temps de Détresse a pour but de faire place pour la nouvelle construction de D.ieu, la nouvelle Jérusalem, les nouveaux cieux et la nouvelle terre où règne la Justice (És. 65 : 17). « Quand vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de D.ieu est proche ».

EB N°326 p20

Jacques Obojtek

Pour la Commission d'Israël

*  *  *

Vos questions, suggestions ou informations sont les bienvenues : redaction@israelvivra.com

 

redaction@israelvivra.com

*   *   *

Retour haut de page

***